41ocZR3DetL__

Apprêtez-vous à ne plus pouvoir dormir sans avoir terminé ce polar...

Cloé Beauchamp est une jeune femme de 37 ans à qui tout semble réussir. Elle file le parfait amour avec Bertrand qu'elle vient de rencontrer et qui est très séduisant. Le chef de l'agence de pub où elle travaille part à la retraite et il lui a confié qu'il allait la choisir d'ici quelques semaines pour prendre sa place.

Mais un soir, alors qu'elle rentre seule, elle est suivie par un homme en capuche qu'elle essaie de fuir et qu'elle croise quelques minutes plus tard. Elle n'aura jamais eu aussi peur et pourtant cela ne va être que le début de son cauchemar, tel le personnage du Horla de Maupassant. Son univers va peu à peu devenir hostile : cette silhouette, cette ombre s'immisce dans son quotidien, elle pense devenir folle mais plusieurs indices lui prouvent que cette ombre est venue chez elle pendant son sommeil. Malheureusement personne ne la croit (d'ailleurs nous-mêmes lecteurs, devons-nous la croire ? Tout nous laisse supposer qu'elle a des hallucinations, qu'elle est paranoïaque) et elle perd progressivement son amant, sa meilleure amie et son travail...

Un jour, elle croise la route d'un commandant de police qui la croit parce qu'il lui trouve une certaine ressemblance avec sa femme qu'il vient de perdre, et parce qu'il a déjà entendu parler des mêmes faits et se remémore des mains courantes déposées dans son commissariat.

Cela va être le début d'une enquête dont le dénouement n'est pas celui qu'on attend, qu'on espère...

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde.
Tu manipules ? Tu deviendras une proie.
Tu domines ? Tu deviendras une esclave.

Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place.
Et puis un jour...
Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi.
À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche.
Juste une ombre.
Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré.
On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres.
On t'observe jusque dans les moments les plus intimes.
Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi.
Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule.
Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos.
Ou seulement dans ta tête ?
Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard...

Tu commandes ? Apprends l'obéissance.
Tu méprises ? Apprends le respect.
Tu veux vivre ? Meurs en silence...

Karine Griebel, auteur que je découvre, sait mener son intrigue et nous empêche de refermer ce polar sans en avoir connu le dénouement. Son écriture est très originale car les 2 personnages principaux nous sont présentés en parallèle, avant leur rencontre. Chacun d'eux est à la fois attachant et horripilant, surtout Cloé qui aime dénigrer ses collègues, les employés qui se trouvent sous ses ordres et même les hommes qui entrent dans sa vie...

A lire sans tarder.